Joskin et l'extension

Info

Sondage

Êtes-vous favorable ou opposé au projet d'extension de Joskin ?

  

Tu Es Un Vrai Josétois Si....

Nos actions

Conseil communal de Fléron


Résumé de l'avis 

qui est DEFAVORABLE

Conseil communal de Herve

Un conseil communal "spécial" est convoqué pour le lundi 22 juillet


Ensemble Contre l'Agrandissement de la Société Joskin



L'objectif est de nous unir et de travailler ensemble pour préserver notre village de l'industrialisation excessive. Ensemble, nous pouvons faire la différence et garantir un environnement sain pour nous et nos enfants.
Gardons José tel que nous l'aimons : un village authentique et préservé !

Nous soutenons le développement économique et la création d'emplois MAIS uniquement si cela s'intègre harmonieusement dans notre territoire. Une extension démesurée doit être réalisée dans des zones économiques prévues pour des activités industrielles, et non au cœur de notre village rural.


Voici le lien officiel par la société JOSKIN:
AVIS A LA POPULATION(Présentation PowerPoint + Vidéo de la réunion)




Sur cette page, vous trouverez :

  1. Explication de la demande d'extension
  2. Explication de la procédure de 10 étapes
  3. Explication de l'étape 4 "en cours"
  4. Explication des impacts potentiels du projet
  5. Explication de la rédaction d'une opposition
 



Explication de la demande d'extension de la société JOSKIN

L'extension de Joskin vise à agrandir la zone d’activité économique « Wergifosse – Bure des Halles » à Soumagne et Herve.
Le projet s'étend sur 26,2 ha, incluant des zones agricoles (21,9 ha), des zones d’habitat à caractère rural (4,1 ha), et des espaces verts (0,2 ha).

Les principales raisons de cette extension sont :

  1. Manque de place : L'entreprise Joskin fait face à un manque de place pour ses activités actuelles et futures.
  2. Localisation stratégique : La proximité avec des axes autoroutiers et des infrastructures de transport importantes, comme l'autoroute E40, le RAVeL et le Trilogiport de Liège, rend cette localisation idéale pour la logistique et la mobilité des marchandises et des travailleurs.
  3. Compétitivité et emploi : L'extension permettra de maintenir et de créer de nouveaux emplois locaux, avec un impact positif sur l’économie régionale. Actuellement, 410 travailleurs sont employés sur le site de Soumagne, et ce chiffre est amené à augmenter.
  4. Éviter les coûts de délocalisation : Déplacer les installations existantes serait techniquement et financièrement prohibitif. Il est donc préférable d’agrandir les infrastructures sur place.

Alternatives étudiées

Des alternatives de localisation ont été étudiées, mais aucune n'a été jugée aussi avantageuse que l'extension sur le site actuel en raison de divers facteurs tels que l'usage actuel, le voisinage, les contraintes d'urbanisation, la distance et le trafic.

Compensations

Pour compenser les incidences environnementales de cette extension, plusieurs zones seront réaffectées, dont le « Terril du Hasard » à Fléron, le « Terril du Bas-Bois » et le « Terril du Pansery » à Soumagne.

En résumé, l'extension de Joskin est motivée par un besoin de place, une localisation stratégique, un soutien à l'emploi local, et l’évitement des coûts liés à une délocalisation.

Nous comprenons les motivations de Joskin concernant la création d'emplois et l'innovation technologique. Cependant, ce projet aura un impact significatif sur de nombreux citoyens locaux.

L'extension risque de perturber la vie quotidienne des résidents et d'affecter gravement l'agriculture locale, essentielle à notre communauté.

La préservation de notre environnement et de nos moyens de subsistance doit rester une priorité.

Explication des étapes d'une procédure de changement de plan de secteur


Acronymes :

  • CC : Conseils communaux
  • CCATM : Commission consultative en aménagement du territoire et en mobilité
  • RIP : Réunion d’information préalable
  • RIE : Rapport sur les incidences environnementales
  • GW : Gouvernement wallon
  • FD : Fonctionnaire délégué
  • RW : Région Wallonne
  • SPW : Service public de Wallonie
  • 1. Étude du dossier de base

    Description : La société Joskin commence par analyser les besoins pour l'agrandissement de ses installations. Cela inclut l’évaluation des terrains disponibles, les impacts potentiels sur l'environnement, et les avantages économiques.

    Exemple : Joskin identifie une parcelle agricole près de ses installations actuelles qu'elle souhaite convertir en zone industrielle pour agrandir son usine.

  • 2. Dépôt du dossier pour avis (CC + CCATM)

    Description : Joskin prépare un dossier détaillé et le dépose auprès des Conseils communaux (CC) et de la Commission consultative en aménagement du territoire et en mobilité (CCATM). Ces entités examinent le dossier pour évaluer son impact sur la communauté locale.

    Exemple : Joskin soumet un dossier montrant les plans d'agrandissement, les bénéfices économiques projetés, et les mesures envisagées pour minimiser l'impact environnemental.

  • 3. Réunion d’information préalable (RIP)

    Etape importante pour le citoyen

    Description : Une réunion d'information est organisée pour informer les citoyens et les parties prenantes sur le projet. C’est une opportunité pour le public de poser des questions et exprimer ses préoccupations.

    Exemple : Une réunion publique est tenue à José où les résidents peuvent entendre les plans de Joskin et poser des questions sur l'impact sur l'agriculture locale.

    Intervention citoyenne : Participer à cette réunion pour exprimer tes préoccupations sur la perte des terres agricoles et l'impact environnemental.

  • 4. Consultation du public + Avis (CC + CCATM)

    Etape importante pour le citoyen

    Description : Une consultation publique est ouverte, permettant aux citoyens de soumettre des avis écrits. Les CC et CCATM donnent également leurs avis officiels basés sur les réactions publiques et leur propre évaluation.

    Exemple : Les citoyens de José peuvent envoyer des lettres ou des emails exprimant leur opposition au projet, soulignant l'importance de préserver les terres agricoles.

    Intervention citoyenne : Soumettre un avis écrit détaillé expliquant les raisons de ton opposition, en insistant sur l'impact sur la communauté et l'environnement.

  • 5. Dépôt du dossier au GW et avis du FD + commissions RW

    Etape importante pour le citoyen

    Description : Le dossier, enrichi des avis recueillis, est ensuite soumis au Gouvernement wallon. Le fonctionnaire délégué (FD) et diverses commissions de la Région Wallonne (RW) donnent leurs avis.

    Exemple : Joskin intègre les avis de la consultation publique et soumet le dossier modifié au GW.

    Intervention citoyenne : Contacter les membres de la commission RW ou le FD pour exprimer directement tes préoccupations.

  • 6. Adoption projet + définition contenu RIE par GW

    Description : Le Gouvernement wallon adopte le projet préliminaire et définit le contenu du Rapport sur les incidences environnementales (RIE).

    Exemple : Le GW approuve le projet préliminaire de Joskin mais demande une étude approfondie des impacts environnementaux.

  • 7. Étude RIE

    Etape importante pour le citoyen

    Description : Une étude détaillée des impacts environnementaux est réalisée pour évaluer les effets du projet sur la nature, l'air, l'eau, et le sol.

    Exemple : Un bureau d'étude réalise une analyse approfondie montrant l'impact potentiel de l'agrandissement sur les terres agricoles et l'écosystème local.

    Intervention citoyenne : Examiner le RIE et préparer des objections basées sur les conclusions de l’étude, en soulignant les impacts négatifs.

  • 8. Enquête publique + avis SPW

    Etape importante pour le citoyen

    Description : Une enquête publique est menée, permettant une nouvelle fois au public de consulter l'étude RIE et donner son avis. Le Service public de Wallonie (SPW) fournit également son avis.

    Exemple : Une seconde consultation publique est ouverte où les citoyens peuvent commenter le RIE. Le SPW évalue également le rapport et donne son avis.

    Intervention citoyenne : Participer activement à l'enquête publique, soumettre des commentaires détaillés et mobiliser la communauté pour faire entendre ses voix.

  • 9. Adoption définitive + entrée en vigueur

    Description : Le Gouvernement wallon, après avoir pris en compte tous les avis et commentaires, adopte définitivement le projet. La modification du plan de secteur entre alors en vigueur.

    Exemple : Le GW adopte ou rejette le projet en fonction des avis et du RIE. Si adopté, le plan de secteur est officiellement modifié.

  • 10. Demande de permis (urbanisme/environnement)

    Etape importante pour le citoyen

    Description : Joskin peut maintenant soumettre une demande de permis pour réaliser les travaux nécessaires à l'agrandissement de ses installations.

    Exemple : Joskin soumet des demandes de permis de construction et environnementaux nécessaires pour démarrer les travaux.

    Intervention citoyenne : Suivre de près les demandes de permis et continuer à faire valoir tes arguments auprès des autorités locales.

Conclusion

En tant que citoyen, il est essentiel de participer activement à chaque étape du processus. Voici quelques actions spécifiques que tu peux entreprendre :

  • Participer aux réunions publiques : Fais entendre ta voix lors des réunions d’information préalable. (FINI)
  • Soumettre des avis écrits : Profite de la consultation publique pour soumettre des commentaires détaillés. (En cours)
  • Mobiliser la communauté : Rassemble tes voisins pour soumettre des avis collectifs et montrer une opposition forte et unie.
  • Contacter les autorités : Écris aux membres de la commission RW, au fonctionnaire délégué, et au SPW pour exprimer directement tes préoccupations.
  • Surveiller les permis : Continue à surveiller les demandes de permis et soumets des objections si nécessaire.
 
Avec une participation active et bien organisée, la communauté de José peut influencer le processus et potentiellement empêcher le projet d'agrandissement de Joskin.

Etape en cours  4

Étape 4 : Consultation du public + Avis (CC + CCATM)

Description détaillée : Cette étape permet aux citoyens et aux institutions locales de donner leur avis sur le projet. C'est une phase cruciale pour prendre en compte les préoccupations et suggestions de la communauté. Voici les principales actions de cette étape :

  1. Publication de l'avis de consultation : Les autorités locales publient un avis de consultation publique, informant les citoyens de la période pendant laquelle ils peuvent examiner le dossier du projet et soumettre leurs observations.
  2. Consultation du dossier : Les citoyens peuvent consulter le dossier du projet dans des lieux publics désignés, comme la maison communale ou sur des sites internet dédiés.
  3. Soumission des avis écrits : Pendant la période de consultation, les citoyens peuvent soumettre leurs avis écrits. Ces avis sont souvent collectés par les Conseils communaux et la CCATM.
  4. Réunion(s) publique(s) : Des réunions peuvent être organisées pour permettre aux citoyens de poser des questions et d'exprimer leurs avis de vive voix.
  5. Examen des avis : Les avis soumis sont examinés par les Conseils communaux et la CCATM, qui donnent ensuite leur propre avis officiel basé sur les retours reçus.


Inpacts potentiels



IMPACT ENVIRONNEMENTAL :

  1. Perte de biodiversité : Les prairies naturelles abritent de nombreuses espèces de plantes et d'animaux qui pourraient être perturbées ou déplacées.
  2. Réduction de l'espace vert : Diminution de l'espace naturel pour les habitants et les animaux.
  3. Pollution de l'air : Augmentation de la pollution due à la circulation des véhicules et des activités industrielles.
  4. Pollution de l'eau : Risque de contamination des nappes phréatiques et des cours d'eau par des produits chimiques ou des huiles industrielles.
  5. Sol imperméabilisé : Augmentation des surfaces imperméables, réduisant l'infiltration d'eau dans le sol et augmentant le risque d'inondation.


IMPACT AGRICOLE :

  1. Réduction des terres agricoles : Perte de terres disponibles pour l'agriculture locale, ce qui peut affecter la production alimentaire.
  2. Perte de pâturages : Les vaches ne pourront plus paître dans ces prairies, ce qui peut affecter les fermes laitières locales.
  3. Impact économique : Les agriculteurs locaux pourraient subir des pertes économiques dues à la réduction des terres agricoles disponibles.


IMPACT SUR LA COMMUNAUTÉ :

  1. Nuisances sonores : Augmentation du bruit lié aux activités industrielles et au trafic routier.
  2. Impact visuel : Les bâtiments industriels et les parkings peuvent altérer le paysage et l'attrait visuel de la région.
  3. Dévaluation des propriétés : Les habitations proches des nouvelles zones industrielles pourraient voir leur valeur immobilière diminuer.
  4. Santé publique : Les habitants pourraient subir des impacts sur leur santé en raison de la pollution de l'air et de l'eau.
  5. Circulation et trafic : Augmentation du trafic routier, ce qui peut entraîner des embouteillages et augmenter le risque d'accidents.


IMPACT SOCIO-ÉCONOMIQUE :

  1. Création d'emplois : L'installation de nouvelles entreprises peut créer des emplois locaux, ce qui peut être positif pour l'économie locale.
  2. Développement économique : Potentiel de développement économique accru grâce à l'attraction de nouvelles entreprises et investissements.
  3. Pression sur les infrastructures : Les infrastructures existantes (routes, services publics) pourraient être mises sous pression avec l'augmentation de l'activité industrielle.


En gros, cette transformation peut avoir des effets significatifs sur l'environnement, l'agriculture locale, et la qualité de vie des habitants. C'est un équilibre délicat entre développement économique et préservation de la qualité de vie et de l'environnement.

Inpacts pour les jeunes agriculteurs du village


IMPACT FINANCIER :

  1. Réduction des revenus : Perte directe des revenus générés par les 8 ha de terres agricoles, que ce soit des cultures ou des pâturages.
  2. Coût de location ou d'achat de nouvelles terres : Les terres disponibles à la location ou à l'achat seront probablement plus éloignées et plus chères, augmentant les coûts de production.
  3. Augmentation des dépenses de transport : Déplacer le bétail ou les équipements agricoles vers des terres plus éloignées augmentera les coûts de carburant et d'entretien des véhicules.


IMPACT SUR LA GESTION DE L'EXPLOITATION :

  1. Logistique complexe : La gestion de terres non contiguës complique la planification des cultures, la rotation des pâturages et le déplacement du bétail.
  2. Augmentation du temps de travail : Plus de temps passé en déplacements, ce qui réduit le temps disponible pour d'autres tâches essentielles sur la ferme.
  3. Difficulté à maintenir le quota de bétail : Respecter le quota de bétail à l'hectare devient difficile, ce qui peut entraîner des pénalités ou une réduction du cheptel.


IMPACT SUR LA PRODUCTIVITÉ :

  1. Moins de terre pour les cultures : Moins de terre disponible pour cultiver des aliments pour le bétail, augmentant les coûts d'alimentation s'ils doivent acheter du fourrage supplémentaire.
  2. Qualité de la terre : Les nouvelles terres disponibles peuvent ne pas être de la même qualité ou aussi bien adaptées aux besoins spécifiques de l'exploitation.


IMPACT SUR LES FINANCES PERSONNELLES ET STRESS :

  1. Pression financière accrue : Avec de gros prêts financiers en cours, la perte de terre met une pression supplémentaire sur leur capacité à rembourser ces prêts.
  2. Stress et incertitude : L'incertitude concernant l'accès à des terres appropriées et la viabilité à long terme de leur exploitation peut augmenter le stress et l'anxiété, affectant potentiellement leur santé et leur bien-être.


IMPACT SOCIAL :

  1. Relations avec les voisins : La perte de terres peut entraîner des tensions avec d'autres agriculteurs ou membres de la communauté en compétition pour des terres disponibles.
  2. Impact sur la communauté locale : La viabilité économique de l'exploitation est essentielle pour maintenir une agriculture locale dynamique et soutenir la communauté.


SOLUTIONS POTENTIELLES :

  1. Recherche de subventions ou d'aides : Se renseigner sur les subventions disponibles pour les jeunes agriculteurs ou les compensations pour la perte de terres agricoles.
  2. Optimisation des terres restantes : Améliorer l'efficacité et la productivité des terres restantes grâce à des pratiques agricoles avancées.
  3. Diversification des revenus : Envisager des activités complémentaires comme le tourisme rural, la vente directe aux consommateurs, ou des produits transformés pour diversifier les sources de revenus.

Ces jeunes agriculteurs vont devoir faire preuve de beaucoup de résilience et de créativité pour surmonter ces défis. C'est une situation difficile, mais en étant proactifs et en cherchant des solutions innovantes, ils pourront peut-être minimiser l'impact de cette perte. Bon courage à eux !  [💪] [🌾]

Comment créer un dossier pour exprimer ton opposition ?


Pour créer un dossier solide et convaincant, il est important de structurer tes arguments de manière claire et détaillée. Voici les étapes pour préparer ton dossier :

1. Introduction
Description : Présente-toi et explique brièvement pourquoi tu t'opposes au projet.
Exemple :

Nom : [Ton Nom]
Adresse : [Ton Adresse]
Date : [Date]
Objet : Avis d'opposition au projet d'agrandissement de Joskin à José
Je, [Ton Nom], résident de José, souhaite exprimer mon opposition au projet d'agrandissement de la société Joskin. Ce projet, tel que présenté, menace de détruire une partie significative de nos terres agricoles, ce qui pourrait avoir des conséquences néfastes sur notre environnement et notre qualité de vie.


2. Arguments principaux
Description : Énumère et développe les raisons pour lesquelles tu t'opposes au projet.

Exemples :


  • Impact sur l'agriculture locale :

La région de José est réputée pour ses terres agricoles fertiles. L'agrandissement proposé par Joskin réduirait la surface cultivable, mettant en danger l'économie locale basée sur l'agriculture.

  • Conséquences environnementales :

La construction de nouvelles installations industrielles entraînera une augmentation de la pollution, tant au niveau de l'air que de l'eau. Les études d'impact environnemental doivent être scrupuleusement revues pour évaluer ces risques.

  • Dégradation du cadre de vie :

L'agrandissement industriel peut entraîner une augmentation du trafic, du bruit et des nuisances visuelles, altérant la tranquillité et le caractère rural de notre village.

3. Preuves et documentation
Description : Fournis des preuves pour appuyer tes arguments, comme des études, des témoignages, des photos, des articles, etc.

Exemple :
- Rapport de la chambre d'agriculture sur l'importance des terres agricoles locales (voir annexe 1).

- Études montrant l'impact de l'industrie sur la qualité de l'air (voir annexe 2).

- Témoignages de résidents concernant les nuisances actuelles liées aux activités industrielles (voir annexe 3).

4. Propositions alternatives
Description : Si possible, propose des alternatives au projet qui pourraient répondre aux besoins de Joskin sans compromettre l'environnement local.

Exemple :

Je propose que Joskin explore des alternatives telles que l'utilisation de terrains déjà industrialisés ou moins fertiles pour leur agrandissement.


5. Conclusion
Description : Résume tes principaux arguments et réaffirme ton opposition au projet.

Exemple :
En conclusion, l'agrandissement de Joskin représente une menace pour notre communauté et notre environnement. Je demande instamment aux autorités compétentes de reconsidérer ce projet et d'explorer des alternatives plus durables. Merci de prendre en compte mon avis lors de l'examen de ce dossier.

Cordialement,

[Ton Nom]


6. Soumission de l'avis

  • Forme : Rédige ton dossier en format papier ou numérique.

  • Destination : Soumets-le aux Conseils communaux, à la CCATM, et via les canaux indiqués dans l'avis de consultation publique.
  • Délai : Assure-toi de soumettre ton avis avant la fin de la période de consultation publique (23 août 2024).
Personnaliser

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/